Pérou : le Machu Picchu, la cité Inca perdue

Pérou : le Machu Picchu, la cité Inca perdue

Mon voyage au Pérou est déjà bien entamé, mais j’ai gardé le meilleur pour la fin… Le Machu Picchu ! Qui n’a jamais rêvé de se retrouver au beau milieu de la citadelle cachée Inca ?

Aguas Calientes

Le Machu Picchu est merveilleux, mais le voyage qui y mène à travers la Vallée Sacrée est lui aussi incroyable. J’ai beaucoup aimé le trajet de Cuzco à Aguas Calientes en train avec la compagnie Inca Rail, avec vue panoramique à 360°, sièges en cuir confortables et personnel attentionné. Des paysages montagneux, des rivières, des campagnes se succèdent au fil du voyage jusqu’à Aguas Calientes (4h qu’on ne voit pas passer).

Aguas Calientes est un peu un stop oblige avant de se rendre au Machu Picchu, car sa situation proche du site (400 mètres en contre bas) est extrêmement pratique. Surtout lorsque vous avez choisi l’entrée à 06h du mat’ comme moi pour éviter la foule. À moins de vous rendre au Machu Picchu à pieds par le trek de l’Inca, passer une nuit à Aguas Calientes est le seul moyen pour être au plus tôt sur le site. Malgré sa situation exceptionnelle (vue sur la montagne et rivière traversante) Aguas Calientes n’a rien de charmant, mis à part ses sources d’eaux chaudes, d’où le nom de la ville. Certains disent qu’elles ne sont pas très propres, je peux vous dire qu’après des heures de randonnée on est très bien dans le bain à 37° !!!

Adresses testées et approuvées :

  • Sources d’eau thermales : tout en haut en remontant l’avenida Pachacutec. Location de serviettes juste en face.
  • Hôtel Perumanta : avenida Pachacutec 804, Aguas Calientes 08681, Pérou.
  • Restaurant Indio Feliz : Loque Yupanqui 103, Aguas Calientes 08681, Pérou.

Le Machu Picchu

Certains vous diront « le Machu Picchu ça se mérite ! », moi je vous dirais simplement que même en y allant en train via Aguas Calientes, c’est une mission !

Infos pratiques

Pour accéder au Machu Picchu par vous même (hors circuit, hors trek de l’Inca), il faudra vous organiser autant que possible en avance car les entrées au Machu Picchu sont limitées à 2500 par jour. Autant vous dire qu’elles partent comme des petits pains, surtout en haute saison ! Quant au train, à l’approche du départ les prix flambent.

  • Réserver votre entrée pour le Machu Picchu plusieurs semaines à l’avance : site officiel du Machu Picchu.
  • Réserver vos billets de train aller ET retour pour Aguas Calientes pour ne pas rester bloqué : Inca Rail.
  • Laisser vos bagages s’ils pèsent plus de 10kg quelque part à Cuzco (ou ailleurs dans la Vallée Sacrée), car seuls les petits bagages cabines sont acceptés à bord du train.
  • Réserver un hôtel à Aguas Calientes et arriver la veille.
  • À Aguas Calientes, la veille de la visite, acheter les billets de bus pour le Machu Picchu (un peu d’attente).
  • Jour J : vous réveiller en plein milieu de la nuit, patienter environ 30/45 minutes dans la longue file d’attente pour monter dans le bus, et enfin arriver à l’entrée du Machu Picchu juste on time…

À ne pas oublier : votre passeport et votre billet d’entrée imprimé, de bonnes chaussures de marche, de la crème solaire, de l’anti-moustique, votre appareil photo et une grande bouteille d’eau (sur place ils n’en vendent qu’à l’entrée du site).

Mon expérience personnelle au Machu Picchu

J’ai choisi de partir seule à l’aventure au Pérou, et bien évidemment le Machu Picchu était tout en haut de ma bucket list. Je n’ai rien réservé à l’avance, tout à la dernière minute comme d’habitude, si c’était à refaire je me serais mieux organisée pour la visite du Machu Picchu, car au final en mettant tout bout à bout, cela m’est revenu assez cher.

Pour mieux apprécier la beauté du lieu à l’aube, et au calme, j’ai pris l’entrée à 6h du matin. Il faut savoir que vous pourrez rentrer sur le site uniquement entre 6h et 7h. Après l’heure ce n’est plus l’heure ! C’est stricte mais plutôt bien fait, car au final j’ai pu apprécier le lieu sans me sentir oppressée par le monde (tout le contraire de Rainbow Mountain).

Une fois sur place vous pourrez décider de visiter le site seul ou accompagné dun guide. D’abord partie pour me perdre seule dans la citadelle Inca, je me suis laissée convaincre par un guide plutôt sympa à l’entrée. Il a été super car il m’a raconté l’histoire du Machu Picchu et des Quechuas, il m’a bien fait rire, et en prime c’était un excellent photographe ! En revanche, j’aurais aimé pouvoir me poser, m’allonger dans l’herbe, méditer… Donc la prochaine fois ce sera seule sans hésitation, d’autant plus qu’il est assez simple de se repérer sur le site.

Machu Picchu ou Wayna Picchu ? Il y a plusieurs types de billets : l’entrée du site seul, l’entrée du site combinée avec la montagne du Wayna Picchu, l’entrée du site combinée avec la montagne du Machu Picchu. Après c’est selon votre forme physique, monter tout en haut de la montagne du Machu Picchu m’a pris 2h et 1h pour descendre. La montagne du Machu Picchu est la plus haute, elle offre une vue plongeante sur tout le site à couper le souffle ! La montée du Wayna Picchu est plus courte mais plus ardue, de ce que j’ai pu voir sur des blogs la vue n’est pas aussi spectaculaire que depuis le Machu Picchu. Dans tous les cas, peu importe la montagne que vous déciderez d’escalader, le lieu est tellement magique et gorgé d’énergies que vous ne pourrez qu’apprécier !

 « Feel the energies »

La suite de mon séjour au Pérou : Cuzco, la Vallée Sacrée, les plages du Nord !

Photos by me & my guide

‾‾‾‾‾‾‾‾‾‾

Poncho coloré – Acheté à Cuzco

Legging et brassière – Décathlon

2 Commentaires

    • melody
      Auteur
      18 février 2020 / 12:09

      Merci Mélanie ! Vas-y vite alors car la rumeur qui coure dit que le site sera bientôt fermé au public !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :